11 février 2021, l’annonce tombe en réunion : c’est la fin de l’AJO « Les oiseaux ». Le choc. Le groupe LNA santé, propriétaire depuis 10 ans de l’établissement spécialisé dans la prise en charge de jeunes obèses ou en surpoids, a pris sa décision. La raison principale : le manque de rentabilité. 

Le centre médical AJO Les oiseaux, c’est quoi ? 

Il s’agit d’un établissement de Soins de Suite et Réadaptation (SSR) Pédiatrique Nutrition spécialisé dans la prise en charge des enfants et des adolescents obèses en hospitalisations de jour et complète. Situé dans le Var, à Sanary-sur-Mer, il accueille des jeunes de 6 à 18 ans en surpoids ou obèses, en provenance de toute la France, et cela depuis 94 ans !

L’internat, l’hôpital de jour, la scolarisation permettent une prise en charge globale des adolescents, accompagnés par une équipe pluridisciplinaire.

Une famille

L’AJO, c’est plus qu’un centre, c’est un espace de reconstruction pour tous ces jeunes. 

Ici, on les accueille dans toute leur singularité, avec leur histoire, on tisse des liens avec la famille, on essaie de comprendre ensemble les mécanismes de prise de poids,  et on accompagne à une modification de leurs comportements en santé, de manière durable.

Même après leur séjour varois, il y a une continuité de suivi par l’équipe, qui est devenue « la famille ». 

Pas assez rentable

Pas assez rentable et plus adapté, c’est ce qu’à jugé l’actionnaire. 

Une raison difficile à avaler, quand on sait que leur chiffre d’affaires d’exploitation en 2020 est de 521,5 millions d’euros (soit + 10.3% par rapport à 2019), avec une dernière acquisition en décembre dernier de plusieurs millions d’euros…  Gloups…

Une forte mobilisation 

Depuis l’annonce de cette fermeture, l’équipe de l’établissement se bat sans relâche. Manifestations sur le site de Sanary, à l’ARS (Toulon et Marseille), les professionnels sont même montés à Paris au Ministère des Solidarités et de la Santé à Paris le 12 avril !

L’équipe est très présente sur les réseaux sociaux et fait parler d’elle. Soutenue par les familles ainsi que par les anciens patients, elle est aujourd’hui en recherche de solutions et d’alternatives à la fermeture de ce seul dispositif dans le Var qui répond parfaitement aux besoins de santé publique.

Le groupe LNA Santé, qui avait initialement prévu une fermeture au 15 août, a concédé un report de la fermeture au 20 décembre…Du temps de gagné, mais la lutte n’est pas finie…

Retrouvez le témoignage de Stéphanie, éducatrice spécialisée, au micro d’Olivier Delacroix sur Europe 1.

Soutenez-les : 

La pétition

Leur Facebook 

Leur Instagram

Tu peux également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.